illustration

illustration [ i(l)lystrasjɔ̃ ] n. f.
XVe; « apparition » XIIIe; lat. illustratio, de lustrare « éclairer »
1Vx Action de rendre illustre; état de ce qui est illustre.
Personnage illustre. célébrité, gloire. « une des illustrations contemporaines de la littérature » (Balzac).
2(1611) Action d'éclairer, d'illustrer par des explications, des exemples. L'illustration d'une théorie par un fait précis. Cette attitude n'est que l'illustration de ses principes.
3(1825) Figure (gravure, reproduction) illustrant un texte. Ouvrage comportant des illustrations. image. Texte et illustrations de X. Illustrations en couleurs. Ensemble des illustrations. iconographie. L'illustration : le genre artistique, l'ensemble des techniques mises en œuvre pour illustrer les textes. Illustration de livres d'enfants, de livres de luxe.

illustration nom féminin (latin illustratio, -onis) Action d'éclairer par des exemples un développement abstrait ; ce qui a valeur d'application, de vérification, de démonstration : « Candide », illustration plaisante de l'optimisme. Action d'illustrer un ouvrage destiné à l'impression. Toute gravure, photographie, dessin, reproduction figurant dans un livre ou un périodique : Dictionnaire comportant plus de cinq mille illustrations. Ensemble des gravures, des dessins, des reproductions, etc., documentaires ou artistiques, ajoutés au texte d'un ouvrage : Une abondante illustration en noir et en couleurs.illustration (synonymes) nom féminin (latin illustratio, -onis) Toute gravure, photographie, dessin, reproduction figurant dans un livre ou...
Synonymes :

illustration
n. f.
d1./d Litt. Enrichissement, embellissement. "Défense et illustration de la langue française", de J. du Bellay (1549).
d2./d Didac. Action d'illustrer, de rendre plus explicite.
d3./d Action d'orner de gravures, de photographies.
|| Image (dessin, gravure, photographie, etc.) ornant un texte. Illustrations hors texte.
|| AUDIOV Illustration sonore: musique qui accompagne un film, une émission télévisée.

ILLUSTRATION, subst. fém.
A. — Vieilli
1. Action de rendre illustre quelqu'un ou de se rendre illustre. Favoriser l'illustration de qqn. Les victoires qui contribuèrent à l'illustration du règne de Louis XIV, à l'illustration du nom français (Ac. 1935). Il ne lui est pas permis de l'enterrer dans l'oubli, d'éteindre ainsi le souvenir d'une longue suite d'illustrations et de services (SÉNAC DE MEILHAN, Émigré, 1797, p. 1823). Prolonger sa vie au-delà d'une éclatante illustration ne vaut rien : le monde se lasse de vous et de votre bruit (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 785) :
1. ... les brillantes archives de Cherin, où se trouvaient déposés (...) tous les hauts faits de la noblesse et toute l'illustration de la nation française.
JOUY, Hermite, t. 3, 1813, p. 299.
2. P. méton.
a) État de quelque chose d'illustre. Synon. célébrité. Personne de haute illustration. Pour établir une monarchie, pour lier le présent au passé, pour faire revivre les causes de notre illustration, de notre prospérité ancienne, il faudrait, je crois, des moyens opposés (MAINE DE BIRAN, Journal, 1818, p. 108). D'ailleurs, les maisons de Kerlandec et de Barbanpré ne le cédaient à aucune autre pour l'illustration et l'ancienneté (SANDEAU, Sacs, 1851, p. 10).
b) Marque d'honneur à l'égard de quelqu'un reconnu illustre. Il sera appuyé dans sa résistance par la petite noblesse, qui ne voudra jamais échanger les privilèges dont elle jouit, pour une illustration qui ne serait pas pour elle (SIEYÈS, Tiers état, 1789, p. 60).
c) Personnage illustre. Synon. célébrité, gloire. Les illustrations des belles époques (Ac. 1935). Ses occupations le classaient parmi les personnes les plus élevées. Enfin il devait prendre place un jour parmi les illustrations de la France (BALZAC, Illus. perdues, 1837, p. 133). C'est elle qui a fourni (...) l'élève Mistigri, fils d'une de nos illustrations littéraires (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 418) :
2. ... parmi les rares bourgeois égarés là, circulaient des noms célèbres, tout ce que Paris comptait d'illustrations...
ZOLA, Œuvre, 1886, p. 327.
B. — 1. Action de mettre en relation de manière non causale quelque chose (un thème, une opinion, un fait) avec quelque chose qu'on présente à la fois comme de nature différente et comme liée de manière pertinente (en tant que mise en valeur, exemplification) à ce thème, cette opinion, ce fait. Le point important, c'est que la convergence même de ces faits me conduit à une étude plus profonde du tempérament et ensuite à son illustration par la traduction de certains des poèmes de 1865-1866 (DU BOS, Journal, 1925, p. 395). L'Atelier (...) fut fait à l'appui et pour l'illustration des doctrines que Gustave Courbet soutenait bruyamment (A. MICHEL, Peint. fr. XIXe s., 1928, p. 186).
2. Action de mettre en relation quelque chose avec quelque chose d'ordre sensitif qui en est présenté comme une réalisation sous une autre forme. C'en est fini pour lui [Franck] de l'illustration au piano de « thèmes favoris » de diverses provenances (CORTOT, Mus. fr. piano, 1930, p. 67).
3. En partic. Action d'adjoindre une représentation graphique à quelque chose, généralement un texte, ou de représenter quelque chose sous une forme graphique afin de la compléter, de la rendre plus claire ou plus attrayante. Illustration d'un poème par des dessins; illustration d'un livre. Charpentier va payer, pour l'illustration de Musset, trente dessins 30 000 francs à Bida (GONCOURT, Journal, 1865, p. 132). Paul Delaroche est le plus représenté de ces artistes qui se sont voués à l'illustration de l'histoire (HOURTICQ, Hist. art, Fr., 1914, p. 352).
[Emploi générique] Art de réaliser des représentations graphiques destinées à illustrer (quelque chose). L'illustration française. Manet, et surtout Degas, ont (...) créé un style nouveau dont toute l'illustration réaliste contemporaine est née (MAUCLAIR, Maîtres impression., 1923, p. 35). Le Nancéien Grandville appartient plus à la caricature qu'à l'illustration (RÉAU, Art romant., 1930, p. 182).
C. — P. méton.
1. Objet concret ou mental mis en relation (sans idée de cause) avec quelque chose (thème, opinion, fait) et présenté à la fois comme différent et lié de manière pertinente à ce thème, cette opinion, ce fait. Cette attitude n'est que l'illustration de ses principes. Nous ne demandons pas à la poésie d'être l'illustration d'une vérité de laboratoire (BENDA, Fr. byz., 1945, p. 265). Les travaux de Lewin et de ses élèves offrent une illustration remarquable de ces résolutions de tension par l'action (RICOEUR, Philos. volonté, 1949, p. 306) :
3. Le choc allemand produira un choc en retour, tant pis pour eux... Mac Claren en a calculé l'effet. La destruction de Hambourg n'était que l'illustration de cette théorie du choc et de son choc en retour.
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 298.
2. a) Réalisation dans l'ordre sensitif de quelque chose. M. Pierre Hermant se révèle par d'intelligentes illustrations musicales de Verlaine (WILLY, Notes sans portées, 1896, p. 175).
b) En partic. Représentation graphique (dessin, figure, image, photographie) généralement exécutée pour être intercalée dans un texte imprimé afin de le rendre plus compréhensible, de compléter l'information qu'il apporte, de le rendre plus attrayant. Illustration en couleurs, en noir et blanc; garnir, orner d'illustrations. La plupart de ces lettres étaient enrichies d'illustrations à la plume, petits tableaux de genre pleins de grâce et d'aménité, qui suppléaient avantageusement ou complétaient agréablement le texte (SANDEAU, Mlle de La Seiglière, 1848, p. 234). Lu beaucoup de journaux, et feuilleté nombre d'illustrations (AMIEL, Journal, 1866, p. 468) :
4. Tout à l'heure, à la devanture d'une librairie du Quartier Latin, un petit groupe d'hommes et de femmes se pressait pour voir des illustrations libertines offertes aux regards des curieux.
GREEN, Journal, 1948, p. 213.
Prononc. et Orth. : [il(l)]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 2e tiers XIVe s. [ms.] « lumière resplendissante, Révélation » (Bible hist., Maz. 532, f° 196b ds GDF.); b) 1636 « illumination que Dieu répand dans l'esprit » (MONET ds FEW t. 4, p. 562a); 2. 1509 « action de rendre illustre; ce qui rend illustre, fait la gloire de; honneur » (J. LEMAIRE DE BELGES, Illustrations de Gaule), cf. 1549 (DU BELLAY, Deffence et Illustration de la lang. fr.). B. 1. 1611 « action d'expliquer par des commentaires, des exemples » (COTGR.); 2. 1870 « démonstration d'une donnée, confirmation, vérification d'une théorie, d'une conception abstraite » (Th. RIBOT, La Psychol. angl., Paris, Ladrange, p. 162 : une illustration, un éclaircissement des phénomènes sociaux par les phénomènes biologiques), cf. 1893 (A. ANGELIER, Robert Burns, II, p. 116, note ds MACK., p. 251 : une confirmation et, pour employer l'expression angl., une illustration singulièrement curieuse de la théorie de l'humour...). C. 1. 1825 iconogr. « estampe, suite d'estampes accompagnant un poème » (PICHOT, Voyage litt. et hist. en Angleterre, t. 1, p. 173, ibid., p. 207); 1843, mars (L'Illustration, titre d'un hebdomadaire illustré fondé par A. Paulin, A. Joanne et E. Charton); 2. 1845 désigne le genre artistique (Th. GAUTIER, Portraits contemp., Paris, Charpentier, 1874, p. 228 : Tony Johannot est sans contredit le roi de l'illustration). A empr. au lat. illustratio « action d'éclairer, de rendre brillant » (spéc. terme de rhét. « hypotypose ») à l'époque imp., puis dans la lang. chrét. « action d'illustrer, glorification, gloire; apparition lumineuse; illumination, inspiration ». B, C empr. à l'angl. illustration : B au sens d'« éclaircissement, explication » (1581), « exemple » (1585); C au sens de « dessin, figure, illustration destinés à éclairer, expliquer un texte » (1813), « dessin, gravure, planche rehaussant un texte littéraire » (1816 ds NED). Fréq. abs. littér. : 485. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 583, b) 706; XXe s. : a) 904, b) 642. Bbg. DELB. Matér. 1880, p. 172.

illustration [i(l)lystʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIIIe, illustration « apparition »; « forte lumière », XIVe; lat. illustratio, de illustratum, supin de illustrare. → Illustrer.
1 (XVe). Vieilli. Action d'illustrer, de rendre illustre; état de ce qui est illustre. Célébrité, éclat, gloire, honneur (→ Amoindrissement, cit. 1). || « Les victoires qui contribuèrent à l'illustration du règne de Louis XIV, à l'illustration du nom français » (Dict. de l'Académie).Spécialt. Vx. Marque d'honneur qui illustre une famille, une personne… || « C'est une famille noble et ancienne, mais sans illustration » (Académie).
1 (Mme Geoffrin) Née d'un père et d'un aïeul illustre pour avoir fait du bien, la plus belle des illustrations (…)
Voltaire, Lettre à E. de Beaumont, 20 mars 1767.
2 Faites une brillante fortune, soyez un des hommes remarquables de votre pays, je le veux. L'illustration est un pont-volant qui peut servir à franchir un abîme. Soyez ambitieux, il le faut.
Balzac, Albert Savarus, Pl., t. I, p. 788.
3 La célébrité la plus complète ne vous assouvit point et l'on meurt presque toujours dans l'incertitude de son propre nom, à moins d'être un sot. Donc l'illustration ne vous classe pas plus à vos yeux que l'obscurité.
Flaubert, Correspondance, 327, 26 juin 1852.
Allus. littér. || Deffence et illustration de la langue française, de J. du Bellay.
Vx ou littér. || Une illustration : personnage illustre, célèbre. Célébrité, gloire, sommité.
4 À un concert donné par la comtesse vers la fin de l'hiver, apparut chez elle une des illustrations contemporaines de la littérature et de la politique, Raoul Nathan (…)
Balzac, Une fille d'Ève, Pl., t. II, p. 86.
5 (…) elle vivait, du reste, dans la fréquentation assidue de toutes les illustrations contemporaines qui s'y trouvaient (…)
Th. Gautier, Portraits contemporains, p. 453.
5.1 (…) ils accueillent plus volontiers les personnages décoratifs, les illustrations de la politique, de l'armée, de l'Église, de la diplomatie et du monde.
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 34.
2 (1636). Théol. « Espèce de lumière que Dieu répand dans l'esprit » (Littré). || « Les illustrations de l'entendement » (Bossuet). || « Ce n'est pas que Dieu ne nous prévienne (…) par des illustrations » (Fénelon).
3 (1611). Didact. Action d'éclairer, d'illustrer par des explications, des commentaires, des exemples.
6 J'ajouterai, pour l'illustration de ce passage, une petite exhortation aux philosophes (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Enfer.
REM. Illustration ne se dit plus au sens de « note ». Cette nouvelle édition de Tite-Live est enrichie des illustrations de tel savant (Littré). Mais il s'emploie toujours au sens d'« action d'éclairer par des exemples ». || Illustration des divers sens d'un mot dans un dictionnaire à l'aide d'exemples littéraires bien choisis. Exemplification.Par ext. || Cette œuvre est l'illustration et le couronnement (cit. 8) d'une philosophie.
(1870; angl. illustration). Ce qui éclaire en confirmant, en rendant plus clair.
6.1 Une confirmation, et pour employer l'expression anglaise, une illustration singulièrement curieuse de la théorie de l'humour.
A. Angelier, Robert Burns, t. II, p. 116, in Mackenzie, p. 251, note.
4 Cour. a (1825; d'abord anglic.). Figure (gravure, reproduction, photographie…) illustrant un texte imprimé. Dessin, gravure, photographieREM. Au sens étroit, illustration ne désigne que les figures incluses dans le texte et s'oppose à estampe et à hors-texte.Auteur d'illustrations. Illustrateur. || Ouvrage, livre, journal, revue comprenant des illustrations. Album, illustré. || Texte et illustrations de X… || Illustrations en couleur. || Sélectionner les illustrations pour un livre dans une agence de photo. || Le maquettiste dispose les illustrations. || Illustration « in texte ».(Sing. collectif). || Une abondante, une remarquable illustration. Iconographie.
7 (…) il y avait renoncé (à la peinture) pour se livrer à la caricature, aux vignettes, aux dessins de livres, connus, vingt ans plus tard, sous le nom d'illustrations.
Balzac, les Employés, Pl., t. VI, p. 940.
8 M. Thackeray, qui (…) est très curieux des choses d'art, et qui dessine lui-même les illustrations de ses romans (…)
Baudelaire, Curiosités esthétiques, XVI, III.
Par ext. Figure tracée à la main, illustrant un texte. || Les illustrations d'un manuscrit médiéval. Enluminure, miniature.
b Le fait d'illustrer (un texte). || Confier l'illustration d'un texte à un dessinateur, à un aquarelliste.
Le fait de réaliser l'iconographie d'une publication (journal, revue, livre).
L'illustration : le genre artistique, l'ensemble des techniques mises en œuvre pour illustrer les textes. || Les métiers du livre et de l'illustration. || Il a abandonné la peinture pour la décoration et l'illustration. || Illustration de livres d'enfants, de livres de luxe.
9 Tony Johannot est sans contredit le roi de l'illustration. Il y a quelques années, un roman, un poème ne pouvait paraître sans une vignette sur bois signée de lui (…) toute la poésie et toute la littérature ancienne et moderne lui ont passé par les mains (…) Ses dessins figurent dans ces volumes admirables, et nul ne les y trouve déplacés.
Th. Gautier, Portraits contemporains, p. 229 (1845).
10 L'illustration du livre de luxe, après avoir redonné un prestige considérable à la gravure sur bois (…) a recommencé d'utiliser les divers procédés de la gravure sur cuivre (…) La lithographie vint à son tour (…) La perfection sans cesse accrue des procédés mécaniques de reproduction donne désormais un champ à peu près illimité à l'illustration (…)
R. Cogniat, in Encycl. franç. (De Monzie), XVII, 1714-4.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Illustration — des Artikels Segelboot in der Wikipedia Illustration (v. lat. illustrare „erleuchten, erklären, preisen“; Pl. Illustrationen) bedeutet „das einem Text erläuternd beigegebene Bild“, unabhängig von dessen Form oder spezifischer Funktion. Mit… …   Deutsch Wikipedia

  • ILLUSTRATION (L’) — ILLUSTRATION L’ Revue hebdomadaire dont la carrière fut exceptionnellement longue (plus d’un siècle). Fondée en 1843 sur le modèle de l’Illustrated London News , L’Illustration s’est toujours située à l’avant garde par sa présentation et ses… …   Encyclopédie Universelle

  • Illustration 63 — ist der Name einer Fachzeitschrift für die Buchillustration. Sie dient als Kunstforum und gleichzeitig als Werbemittel für die Buchillustration. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte 2 Bedeutung Wirkung 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Illustration — (lat., »Erleuchtung, Erklärung, Verschönerung, Verherrlichung«) wird jetzt fast ausschließlich für die bildliche Erläuterung, den bildlichen Schmuck eines gedruckten Buches oder einer Zeitschrift gebraucht. Die Buchillustration in diesem Sinne,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Illustration — Il lus*tra tion, n. [L. illustratio: cf. F. illustration.] 1. The act of illustrating; the act of making clear and distinct; education; also, the state of being illustrated, or of being made clear and distinct. [1913 Webster] 2. That which… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • illustration — UK US /ˌɪləˈstreɪʃən/ noun [C or U] ► an example that shows something: »In our illustration of how much your initial investment might be worth at term, we are assuming an 8% rate of return …   Financial and business terms

  • illustration — (n.) c.1400, a shining; early 15c., a manifestation; mid 15c., a spiritual illumination, from O.Fr. illustration apparition, appearance, and directly from L. illustrationem (nom. illustratio) vivid representation (in writing), lit. an… …   Etymology dictionary

  • illustration — [n1] demonstration, exemplification analogy, case, case history, case in point, clarification, elucidation, example, explanation, for instance, instance, interpretation, model, representative, sample, sampling, specimen; concepts 268,686… …   New thesaurus

  • illustration — [il΄ə strā′shən] n. [ME illustracione < OFr illustration < L illustratio] 1. an illustrating or being illustrated 2. an example, story, analogy, etc. used to help explain or make something clear 3. a picture, design, diagram, etc. used to… …   English World dictionary

  • Illustration — (v. lat.), 1) Erläuterung, Erklärung; 2) Glanz, Ehrenglanz; 3) Erläuterung u. Erklärung durch in den Text eingeschaltete Holzschnitte, Lithographien etc.; davon Illustrirte Ausgaben, Illustrirte Zeitschriften etc., bei welchen dergleichen… …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.